cystite
Bien-être

Comment traiter une cystite avec l’homéopathie ?

Au cours d’une vie, une femme sur deux est touchée par une cystite. Cette dernière fait partie de la grande famille des infections urinaires. Il existe deux types de cystite l’infectieuse qui est liée à un germe et la cystite dite « à urine claire ». Celle-ci est d’origine bactérienne proliférant dans la vessie et l’urètre. Les premiers signes de cette maladie sont les brûlures lors de la miction, ainsi qu’une envie présente d’uriner.

Lors des premiers symptômes, l’homéopathie est souvent idéal pour apaiser les douleurs avant d’être pris en charge médicalement. Consulter un médecin pour une cystite est vivement recommandé, notamment chez des personnes à risque telles que les femmes enceintes ou les diabétiques.

Les traitements homéopathiques pour apaiser une cystite

L’homéopathie peut fort bien contribuer à l’évolution favorable d’une infection urinaire. Nous vous présentons ci-dessous les traitements homéopathiques principaux de cette infection urinaire.

CANTHARIS 5 CH

C’est le remède dont l’utilisation est plus courante lors des cystites aiguës et autres maladies urinaires infectieuses. Celui-ci est le traitement de base , car il agit sur tous les symptômes de cette maladie dans les différentes phases la miction.

Dans ce cas, vous devrez le prendre (9 CH) de Cantharis dilués dans un verre d’eau, soit 3 granules chaque demi-heures.

MERCURIUS CORROSIVUS 5 CH

Un traitement qui suit la même posologie que le Cantharis afin d’apaiser les symptômes suivants :

  • la miction provoque une douleur aiguë, celle-ci s’intensifie lorsque la vessie se vide ;
  • la couleur des urines est plus foncée, abondante et même parfois avec quelques teintes de sang ;
  • le malade transpire.

Ce médicament doit être alterné avec le Cantharis, il faut prendre jusqu’à 5 granules de Mercurus par jour.

PAREIRA BRAVA 5 CH

Ce médicament est intéressant à prendre lorsque le patient a envie d’uriner, mais ça ne fonctionne pas. L’autre symptôme fréquent c’est lesdouleurs qui se dirigent vers les organes génitaux. Pour bénéficier de l’effet soulageant de ce traitement, vous devrez prendre 3 doses par jour.

APIS MELLIFICA 5 CH

Ce médicament convient bien plus aux personnes qui souffrent d’une apparition brutale la cystite. Il doit être pris lorsque les brûlures se dirigent vers les reins. Les applications froides le soulagent, en revanche, les symptômes s’aggravent par lorsqu’il fait chaud. Si c’est votre cas, vous devrez garder la même posologie que les autres médicaments qui est de 3 granules chaque jour.

Les symptômes de la cystite dont vous devrez vous méfier

La cystite est une inflammation urinaire aussi banale que récidiviste. Certaines d’entre elles requièrent un traitement antibiotique et d’autres sont dites « sans germe ». Ces dernières seraient la conséquence d’une forte contrariété ou d’une réaction inflammatoire temporaire à la suite d’un rapport sexuel. La cystite est facilement reconnaissable, la majorité du temps elle se manifeste de cette manière :

  • envie constante d’uriner ;
  • douleurs et sensations de brûlure dans le bas ventre et la vessie au moment d’uriner ;
  • éventuelles troubles urinaires ;
  • difficultés à uriner correctement.

Règles d’hygiène indispensables pour prévenir les infections urinaires

On dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir, c’est pourquoi, il est mieux de respecter des règles d’hygiène simple afin de prévenir les infections urinaires. Nous vous présentons nos conseils ci-dessous :

  • premièrement, boire 1.5 litres à 2 litres d’eau par jour. Vous pouvez vous permettre d’en boire plus durant l’été ;
  • deuxièmement, évitez de porter des vêtements trop près du corps ou même serrés qui contribuent à la transpiration ;
  • troisièmement, évitez de vous retenir, d’uriner régulièrement ;
  • quatrièmement, urinez après vos rapports sexuels, surtout si les symptômes surviennent après un rapport sexuel ;
  • cinquièmement, se laver et s’essuyer de l’avant à l’arrière et non de l’arrière à l’avant afin de ne pas permettre aux bactéries de se déplacer ;
  • finalement, réduire les douches vaginales. Pour votre hygiène intime, il est primordial d’utiliser un gel intime apaisant avec un PH neutre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.