cryo
Soin du corps

Qu’est-ce que la cryolipolyse ?

Même si elle n’est pas encore bien connue, la cryolipolyse (ou « coolsculting ») s’avère être une technique esthétique émergente capable de détruire la cellulite (tissus et bourrelets lipidiques) grâce au froid. Aucune intervention chirurgicale ni anesthésie est nécessaire, cette élimination radicale de la cellulite se fait rapidement, sans aucune douleur et, par-dessus tout, elle est permanente.

Elle est pratiquée dans des centres médicaux esthétiques, mais également dans des salons de beauté. Sa définition, son mode de fonctionnement, ses dangers et ses contre-indications. On vous dit tout !

Cryolipolyse : définition

Dérivée de la cryothérapie (traitement par le froid), la cryolipolyse est une pratique médicale esthétique visant, par le recours au froid et ses effets sur les tissus adipeux, à remodeler la silhouette d’un patient en supprimant les amas graisseux indésirables.

Cette solution d’amincissement est indiquée pour toute personne ne souffrant pas d’obésité et souhaitant faire disparaître les amas graisseux répartis à différents endroits comme les dessous-de-bras, la partie supérieure du dos, l’abdomen, les hanches, la culotte de cheval, l’intérieur des cuisses…

Comment se pratique la cryolipolyse ?

Ne nécessitant pas l’utilisation d’aiguilles, ni d’incisions, ni aucune anesthésie, le traitement par cryolipolyse associe une aspiration effectuée avec un appareil manuel qui agit comme une ventouse (cryode), et une extraction de chaleur qui se fait au contact direct de la peau à l’aide d’une plaque Peltier.
Les équipements sont étalonnés afin qu’ils ne baissent pas à moins de – 10° Celsius, étant donné que si la température est trop faible, les autres cellules risquent de se détériorer.

Les cellules adipeuses du tissu hypodermique (adipocytes) étant particulièrement riches en acides gras, celles-ci sont donc particulièrement sensibles aux températures très basses. Or, ce contact, prolongé au froid, provoque un dysfonctionnement au niveau de la membrane de cette cellule adipeuse qui va ensuite s’autodétruire pour évacuer la graisse contenue dans cette cellule grâce à un protocole dit apoptose.

20 à 40% de la masse adipeuse seront détruites pour de bon. La destruction de ces cellules est réalisée sous une température de – 3° Celsius. La technique de cryolipolyse donne de bons résultats étant donné que les tissus sous-cutanés les moins résistants aux effets du froid.

Après quelques mois, une diminution importante des couches de tissu graisseux se produit. En effet, les cellules inflammatoires assimilent peu à peu les adipocytes qui ont été congelés. Cette opération peut durer jusqu’à 6 à 8 mois avant de pouvoir obtenir des résultats visibles.

Les adipocytes sont parfaitement identifiés, et ce, de façon naturelle, pour ne supprimer que les cellules proches de la peau. La destruction des cellules graisseuses se réalise de manière totalement naturelle et progressive.

Quels sont les risques encourus et les contre-indications ?

Tout d’abord, il est nécessaire de signaler que la sensation d’aspiration peut se révéler déplaisante. De même que le massage qui est effectué en fin du traitement sur la partie gelée. En revanche, la suite de la séance n’est aucunement douloureuse (anesthésie par le froid). Toutefois, quelques réactions désagréables sont susceptibles de survenir :

  • des picotements ;
  • des ecchymoses (bleus) ;
  • des sensations d’engourdissement ;
  • et, dans certains cas, des réactions plus sévères de type brûlures, gelures, voire même une hyperplasie paradoxale peuvent se produire.

À qui le traitement Cryolipolysis convient-il ?

La cryolipolyse est destinée aux hommes et aux femmes. En effet, elle donne la possibilité à chacun de retrouver des formes harmonieuses et de redessiner leur silhouette à l’aide du froid.

Tous les patients peuvent avoir recours à la Cryolipolyse, hormis les sujets ayant une cellulite « aqueuse », les femmes enceintes, les individus atteints de maladies liées au froid ou aux hernies, les personnes souffrant de certaines pathologies auto-immunes, ainsi que les individus excessivement minces.

L’efficacité de la Cryolipolyse reste moyenne sur les sujets en surpoids, voire obèses, elle est davantage préconisée pour les personnes possédant quelques parties superficielles qui se montrent particulièrement résistantes aux diètes et au sport intensif.

Rappelons toutefois qu’il est strictement indispensable de s’informer sur les références de l’appareil utilisé, de veiller à ce que celui-ci dispose du label CE Medical++ et de réclamer la présence d’un dermatologue pour superviser la séance.

Vous savez maintenant ce qu’est la cryolipolyse et pour qui elle est destinée. Vous voilà également renseigné sur ses dangers et sur ses contre-indications. Il ne vous reste plus qu’à vous fier à l’avis de votre médecin pour sauter enfin le pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.